Notre maison du 4 rue des Remparts
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La légende du Roi Arthur

Aller en bas 
AuteurMessage
lilith

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 03/08/2008
Age : 41
Localisation : vannes...rue des remparts, n°4

MessageSujet: La légende du Roi Arthur   Sam 9 Aoû - 22:46


Le Roi Arthur




L'écu de la Table Ronde : C'est l'insigne porté par tous les chevaliers.
Le Dragon est le symbole d'allégeance au Roi Arthur, la croix, le symbole du respect des préceptes et des valeurs de l'Eglise.

Le roi Arthur, ou Arthur Pendragon, est un personnage important de la mythologie bretonne. Certains pensent qu'il aurait vécu au 5e ou 6e siècle, ou durant la déchéance puis la chute de l'empire romain d'Occident.

Arthur est le fils d'Uther Pendragon, roi des Bretons et d'Ygraine, veuve de Gorlois, duc de Cornouailles.
Le surnom Pendragon provient d'une comète à la forme de dragon qu'Uther voit et dont il s'inspire pour créer l'étendards-aux-dragons. Une autre légende raconte qu'Uther portait à sa selle les têtes de deux dragons, un blanc et un rouge, qui vivaient sous terre et qui furent réveillés par le poids de la tour qu'Uther faisait construire au-dessus d'eux. En sortant de terre, les dragons s'entretuèrent.
Le roi Uther, fou d'amour pour Ygraine, attira la pitié de son ami l'enchanteur Merlin qui lui fit prendre l'apparence du mari d'Ygraine, car celle-ci était mariée. C'est cette nuit-là qu'Arthur fut conçu.

Merlin est né d'une rencontre entre Lucifer et une jeune orpheline vierge, qui devait accoucher d'un représentant terrestre des enfers. Il aurait dû être l'antéchrist, car il n'aurait pas existé si le Diable n'avait décidé de jouer un mauvais tour aux mortels.
La jeune orpheline se retrouva donc enceinte et fut condamnée à mort pour avoir eu un enfant en dehors du mariage, selon les lois en vigueur à cette époque. Mais les juges décidèrent de sauver l'enfant, qui somme toute était innocent. Ils enfermèrent la jeune fille jusqu'à l'accouchement.
Merlin né, aucune nourrice ne voulut l'allaiter car le bébé était beaucoup trop velu. On le laissa donc à sa mère.
Le nouveau-né, Merlin, prononça ses premiers mots quand les juges voulurent exécuter la sentence et devant eux, il défendit sa mère avec éloquence. Ainsi, il sauva sa mère de la mort.
Peu après, tous deux quittèrent la prison sains et saufs.
Durant sept années, Merlin grandit auprès de sa mère, étonnant son entourage en révélant de nouveaux talents prodigieux. Merlin hérita de la connaissance de toutes les choses du passé de la part de son père Lucifer, ainsi que de la connaissance d'une partie du futur offerte par Dieu. Ainsi dès sa naissance, l'enfant savait parler et raisonner.

Arthur est le demi-frère de Morgane, Fille d'Ygraine et épouse du roi Lot d'Orcanie. Un enfant de l'inceste entre Arthur et sa demi-soeur Morgane est conçu, Mordred, grâce à certains secrets de Merlin que Morgane aurait dérobés.
Elle est considérée tantôt comme une fée bienveillante et guérisseuse, tantôt comme une magicienne obscure et maléfique. Son seul but a été de détrôner Arthur afin qu'elle devienne reine de Bretagne. Pendant toutes ces années, elle essaya d'éliminer son demi-frère, mais Arthur se fit tuer par son propre fils Mordred.

Ce fils illégitime, Mordred ("Mort avant d'être né"), fut envoyé, alors qu'il n'était qu'un bébé, avec tous les enfants nés le même jour que lui, dans un bateau. Mais le bateau coula et seul Mordred survécu. Il fut ensuite élévé par un brave homme nommé Nabur jusqu'à l'âge de 14 ans, puis fut amené à la cour du roi Arthur où ses véritables origines lui furent révélées.
Il devint un temps chevalier de la table ronde, mais sa réputation de chevalier-traître se fit très vite, d'autant qu'il était détesté par les autres chevaliers pour son caractère fourbe et sournois.
Il trahit le Roi Arthur en profitant du départ de ce dernier à la poursuite de Lancelot ; celui-ci devait être puni pour l'adultère qu'il avait commis avec Dame Guenièvre, l'épouse du roi. Mordred s'empara du trône de Camelot, forçant Arthur à revenir précipitamment.
La Bataille de Camlann s'ensuivit, dans laquelle tous les chevaliers d'Arthur périrent. Le Roi Arthur se battit en duel contre Mordred et bien qu'il réussît à le tuer, le mal était fait car Mordred l'avait mortellement blessé.

La femme d'Arthur est Guenièvre, reine d’Irlande et fille de Léodagan, roi de Carmélide. Elle fut convoitée par Méléagant, fils du roi de Gorre, qui l'enleva. Elle sera secourue par Gauvain et Lancelot du lac. Sa beauté, son éloquence ainsi que le prestige de sa cour font de la reine une figure à la fois prisée par les chevaliers, haïe par ses semblables. Elle fut célèbre pour sa relation adultérine avec Lancelot, qui en devint associal au nom de l’amour absolu qu’il voua à la reine. La romance entre Lancelot et la reine Guenièvre devint, d'après la légende, la cause principale de la chute du monde arthurien.

Perceval-le-Gallois est le petit dernier d'une fratrie de chevaliers tous morts au combat. Sa mère l'élève dans l'isolement de la forêt. Il rencontre un jour cinq chevaliers aux armures si étincelantes qu'il les prend pour des anges. Il veut alors devenir lui-même chevalier, et se rend à la cour du roi Arthur ; après s'être révélé comme un excellent combattant, il est adoubé et invité à se joindre aux Chevaliers de la Table Ronde. Durant sa quête du Graal, il rencontre le "Roi Pêcheur" blessé et voit le Graal, mais il s’abstient de poser la question qui aurait guéri le souverain. Plus tard, ayant appris son erreur, il ne cherchera plus qu’à retrouver le château du Graal et à terminer sa quête.

Excalibur, une épée magique, qui signifie "dure entaille"ou "Foudre violente", est offerte par Merlin l'Enchanteur au roi Uther Pendragon, avec laquelle ce dernier doit unifier les peuples. Mais la passion qu'il voue à Ygraine met fin aux espoirs de paix de Merlin.
L'Enchanteur permet à Uther de passer une nuit avec Ygraine et réclame en échange le fruit de leurs amours. Il pense trouver en cet enfant l'Élu capable d'unifier les peuples, au contraire d'Uther, qui a perdu la confiance de ses vassaux. Avant de mourir lors d'un traquenard, Uther plante Excalibur dans un roc. L'épée ne pourra être libérée que par la main de l'Élu.

Arthur fut donc confié bébé à Merlin qui chargea Antor, l'homme de confiance d'Uter Pendragon et père de Keu, de l'élever. Keu devint dès l'enfance le premier compagnon de jeux d'Arthur, et si plus tard il fut toléré à la cour comme frère de lait du Roi Arthur, il y sera réputé pour sa violence et son manque de courtoisie.
Lors d'un tournoi, Antor demanda à Arthur d'aller chercher son épée restée sous sa tente, mais celle-ci avait été volée. Le jeune Arthur ne voulant pas revenir sans l'arme, vit une épée plantée dans une enclume et l'enleva.
Or cette épée n'était pas une simple épée mais Excalibur, l'épée magique.
Elle ne devait être ôtée de cette enclume (ou de ce rocher...) que par celui qui deviendrait le futur Roi. Personne avant le jeune Arthur n'avait réussit.
Arthur obtint donc son trône en arrachant l'épée du rocher ou de l'enclume. Cet acte ne pouvait être effectué que par le roi choisi par les Dieux. Excalibur pouvait trancher n'importe quoi, et sa fourreau rendait son porteur invincible.

Dans d'autres récits, Excalibur sort d'un lac portée par une main, et est remise à Arthur par Viviane, la Dame du Lac, une sorcière.
Lors d'un séjour dans la forêt de Brocéliande (forêt située dans le département de l'Ille-et-Vilaine en Bretagne, à environ 30 km au sud-ouest de Rennes), Merlin rencontra cette jeune femme dont il tomba éperdument amoureux.
Par amour, il lui dévoila bon nombre de secrets, dont celui de garder un homme à tout jamais. Merlin connaissait pertinemment les intentions de Viviane mais lui enseigna tout de même cette formule. Viviane traça alors autour de Merlin, alors qu'il dormait, les 9 cercles, et l'enferma à tout jamais dans une autre dimension, afin de conserver à jamais son amant.
De fait, Merlin vit toujours, caché quelque part au coeur de cette sombre et majestueuse forêt de Brocéliande.
Merlin lui construisit aussi un château sous un lac et Viviane sera connue sous le nom de la Dame du Lac. elle "découvrit" un bébé dans un berceau et l'emmena avec elle dans son château où elle l'éleva.
Ce bébé est celui que l'on connaitra plus tard sous le nom de Lancelot du Lac et qui deviendra chevalier à la cour du Roi Arthur.

Lancelot du Lac est le fils légitime du roi Ban de Bénoïc et de la reine Hélène.
il est aussi et surtout le descendant d'une lignée prestigieuse, remontant notamment à Joseph d'Arimathie, le personnage biblique ayant recueilli le sang du Christ dans le Saint Graal et ayant apporté celui-ci en terre bretonne.
Le château du roi Ban de Bénoïc était situé au milieu d'un marais, en plein cœur de la forêt de Brocéliande et réputé imprenable. Mais le seigneur voisin réussit à l'incendier. Le roi, accablé par le malheur, mourut de chagrin, laissant sa femme et son enfant au bord du lac. La fée Viviane en profita pour se saisir de l'enfant et plongea dans le lac, sous les yeux désespérés de la reine Hélène, pour rejoindre son château par un passage secret.
Elle l'appella Lancelot du Lac. Elle l'éduqua pendant 18 ans afin d'en faire le chevalier parfait.
Grâce à l'aide du chevalier Gauvain, fils légitime du roi Lot d'Orcanie et de la reine d'Orcanie et neveu du roi, il fut fait chevalier. C'est durant cet adoubement qu'il remarque la reine Guenièvre. le coup de foudre est réciproque.
Celle-ci lui apprend qu'il doit délivrer des maléfices le château de la Douloureuse Garde. Il part avec un écu à trois bordures rouges, donné par la Viviane, qui décuplera sa force au combat.
Grâce à l'écu de Viviane, il arrive à venir à bout de ses adversaires et le château devient le sien, il le rebaptise du même coup "château de la Joyeuse Garde". Dans le cimetière du château, ily avait un cimetière avec une tombe surplombée d'une épée en or, portant l'inscription : "Ici reposera Lancelot du Lac, fils du roi Ban de Benoïc et vainqueur de la Douloureuse Garde". Il apprend donc en même temps le secret de sa naissance et celui de sa mort.
Au fil des tournois et des combats, sa réputation ne cesse de grandir, tout comme son amour pour Guenièvre.
Méléagant, fils du roi de Gorre, et amoureux de la reine Guenièvre, vint défier les chevaliers.
Méléagant se bat contre Keu et le blesse. Il prend alors la fuite en s'emparant de Keu et de Guenièvre, poursuivi par Lancelot.
Après avoir chevauché nuit et jour, Lancelot parvient aux abords du château de Baudegamu, où sont détenus Keu et Guenièvre. Il réussit à franchir le terrible Pont de l'Épée, constitué par une immense épée tranchante comme un rasoir posée entre deux rives.
Devant cet exploit, Lancelot est acclamé et le roi Baudegamu propose alors de libérer tous les prisonniers, mais Méléagant refuse et défie Lancelot. Dès le lendemain, Lancelot et Méléagant s'affrontent. Lancelot a rapidement le dessus. Baudegamu ordonne alors l'arrêt du combat, et Lancelot peut ainsi repartir pour Camelot avec sa dame.
Un soir, alors qu'il avait rejoint Guenièvre dans sa chambre, il est surpris par Arthur. Lancelot réussit à s'enfuir, mais doit abandonner sa maîtresse. Selon les lois du royaume, celle-ci a trahi son mari et doit donc mourir : elle montera sur le bûcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilith

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 03/08/2008
Age : 41
Localisation : vannes...rue des remparts, n°4

MessageSujet: La légende du Roi Arthur (suite)   Sam 9 Aoû - 22:47

Arthur rassemblait des Chevaliers appelés "Chevaliers de la Table Ronde", dont firent partie Lancelot, Gauvain, Galaad, Perceval ainsi que le magicien, Merlin l'Enchanteur, qui y participa de temps en temps.
Cette table était ronde pour abolir les privilèges de rang, de fortune, car dans un cercle aucune place n'a plus de valeur qu'une autre.
Un siège pourtant se distinguait des autres et il était toujours laissé vacant : c'est celui qui était réservé au chevalier qui trouverait le Graal . Avant que Galaad n'y prit place, aucun chevalier n'avait obtenu le droit de l'occuper sans être instantanément mis à terre.
Dès que Galaad, le fils de Lancelot, appelé aussi le "Meilleur Chevalier du Monde", s'installa à la table ronde, la présence du Graal se fit sentir. Une femme mystérieuse annonça alors comment la coupe sacrée allait être découverte et nourrirait tous les chevaliers. C'est ce qui arriva mais aucun d'entre eux, au cours de ce repas miraculeux, ne vit ni ne toucha le Graal.
Lancelot était lui aussi destiné à la quête du Graal mais il en fut détourné par l'amour coupable qu'il portait à Guenièvre.
Galaad était en compagnie de Perseval lorsqu'il trouva le Graal.
Ensemble, ils avaient reçu le sacrement de Joseph D'Arithmatie, qui avait dit à Galaad de porter une lance sanglante au chateau du Roi Pêcheur et de la frotter sur le corps et les membres de ce dernier.

Une fois fait, le roi retrouva la santé et Galaad eut une vision du Graal. Après cela, plusieurs miracles se produisirent et Galaad fut même obligé de devenir roi pendant un certain temps.
Lorsque Joseph d'Arimathie revint, Galaad fut autorisé à quitter le monde. Joseph permit d'abord au pur et humble chevalier de tenir le Graal quelques instants, puis Galaad s'agenouilla pour implorer sa délivrance, et son âme s'échappa soudain de son corps. Une version de la légende arthurienne dit que "sire Galaad prit le corps de Notre-Seigneur entre ses mains" puis mourut.
Galaad symbolise le prolongement du cycle arthurien car, au-delà de la mort d'Arthur, il est le seul chevalier à obtenir, au terme de sa quête, le privilège d'avoir la révélation du Saint Graal. Il mourut donc après avoir touché la Sainte Coupe.

Le dernier combat d'Arthur, la Bataille de Camlann, contre les forces de Mordred vit sa perte.
Le Roi Arthur fut mortellement blessé lors de cette bataille, et emmené à Avalon. Là, ses mains furent soignées et son corps enterré dans une chapelle. Avant de mourir Arthur demanda que l'on jette Excalibur dans les eaux du lac tout proche, où Viviane, la Dame du Lac, s'en saisit et disparut.
La reine Guenièvre se retira du monde et devint nonne à Amesbury où elle mourut.
D'autres textes disent qu'Arthur n'est pas mort, mais qu'il s'est retiré dans Avalon (en gaulois "la pommeraie"), monde souterrain enchanté créé par Merlin dont la fée Morgane est la reine.
Certains penseront qu'il s'agit de l'île aux Moines, une île du Morbihan, abritant un monastère et servant de lieu de retraite. Selon la tradition mythologique et littéraire, l'île est entourée de brumes et en son centre se dresse un mont couronné d'un cercle de pierre, un cromlech. C'est le lieu de résidence de la Dame du Lac et de Merlin l'enchanteur.

De nombreux lieux évoquent le roi Arthur en Bretagne, notamment la forêt de Brocéliande ou la Grotte Artus en forêt de Huelgoat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La légende du Roi Arthur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ptychosperma macarthurii , palmier de Mac Arthur , palmier bambou ...
» Ciudad del Este: la légende mystérieuse
» Begonia `Arthur Mallet` (rhizomateux)
» La légende de Rocherousse
» Jules CESAR dans la légende arthurienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Mel & Lil Garouët :: Contes et légendes Bretonnes :: La légende du Roi Arthur-
Sauter vers: